× Image affichée en plein écran
Menu Home
Top

COMMENT EST-IL POSSIBLE DE FAIRE SES MEUBLES AUSSI FACILEMENT ?

Vers le sommaire de la page

C'est tout simple

Il s'agit de la conjugaison habile des bons éléments : du bois économique, des outils efficaces, des assemblages collés-vissés et enfin quelques astuces.

Cette page explique l'essentiel et répond aux questions les plus souvent posées.

Une bibliothèque en cours de construction

Une technique simple et astucieuse

Les meubles du «Bois-Facile» sont construits à partir de planches de bois tendre appelées «voliges».

Quelques astuces permettent d'obtenir un meuble sophistiqué à l'aspect rustique en ne pratiquant pourtant que des assemblages simples.

Tout se fait avec des outils électriques : la scie sauteuse pour couper les planches, la visseuse pour mettre les vis et la ponceuse pour l'aspect de surface.

Les planches sont collées et vissées les unes sur les autres, un vigoureux ponçage final allié à un super mastic de rebouchage rattrape toutes les maladresses d'exécution.

La bibliothèque ci-contre est constituée de deux meubles indépendants posés l'un sur l'autre. La partie haute est en cours de construction, révélant sa structure. Dans ce cas c'est sorte de palissade, alors que d'habitude on commence par les coins.

L'improvisation est de mise : le CD à permis de régler la hauteur des petites étagères, et le grand livre va déterminer la hauteur des niches des deux caissons.

La méthode est très rapide : bien entraîné et placé dans des conditions idéales la partie basse peut parfaitement se faire dans le week-end.

Les personnes qui viennent suivre nos stages (depuis 2003) font le bas d'un tel meuble en trois jours et finissent le haut en deux jours, et ce, quel que soit leur niveau de compétence !

En savoir plus :

L'assemblage collé et vissé

Assemblage Collé-Vissé, trop facile et incroyablement solide!

Il existe aujourd'hui des colles fantastiques, comme le «Sikaflex» que nous utilisons très largement. Comme ce produit, qui fait aussi office de mastic, reste souple, il ne cède pas en cas de chocs ou quand le bois travaille.

Comme ce produit est long à prendre (tant mieux), il faut placer une vis ou deux pour tenir les planches ensemble. C'est ainsi que le projet avance vite car il n'y a pas besoin de mettre l'assemblage sous pression avec des serre-joints en attendant que la colle sèche.

Les performances de cette colle sont étonnantes : les meubles sont quasi-indestructibles. On peut ainsi construire des chaises minces et élégantes avec un bois pourtant tendre.

Le Sikaflex en action
La visseuse fait merveille pour enfoncer les vis

La facilité d'exécution est imbattable : déposer un pâté de colle et enfoncer une vis ou deux à l'aide de la visseuse électrique est vraiment à la portée de tous !

Un seul livre (intitulé «Tours de Mains») suffit à décrire tous les gestes de la méthode du «Bois Facile».

En savoir plus :

Quel bois utiliser pour faire des meubles

Pour quelques dizaines d'euros, un beau tas de voliges prêt à servir

Ici, pas de bois noble ni d'essence précieuse, mais le plus économique et le plus facile à travailler qui soit : le bois de construction.

Disponible en grandes quantités, il est peu coûteux : environ 5€ le mètre carré de voliges. Dans ces conditions le meuble ne coûte presque rien, et on ne craindra pas de gâcher une planche en faisant une erreur.

Il provient de divers résineux comme le Pin Douglas. Ces arbres poussent rapidement, en France, dans des forêts exploitées dans ce but. En choisissant ce bois, on limite l'empreinte écologique et on ne participe pas à la déforestation.

C'est ce même bois qui sert à faire les «planches de coffrage», simplement celles-ci mesurent 3cm d'épaisseur, et pour construire des meubles nous leur préférons les voliges qui sont moitié plus fines.

Même les vis les plus longues (nous utilisons des «vis à placo») rentrent très facilement dans ce bois sans qu'il soit nécessaire de pratiquer des avant-trous.

Vendu «vert», il a le défaut de travailler énormément. C'est pourquoi nos meubles présentent toujours un jour plus ou moins important entre les planches. Heureusement ceci ne nuit pas au rendu du meuble.

Le «bois de palette» convient aussi. Il a l'avantage de se récupérer gratuitement, mais présente l'inconvénient d'être difficile à mettre en œuvre.

Avec des voliges et la méthode du «Bois-Facile», on obtient sans difficulté des meubles charmants, pour trois fois rien !

En savoir plus :

Les outils pour faire des meubles

Avec cette outil, visser devient est jeu d'enfant

Les outils électriques même d'entrée de gamme suffisent amplement pour faire quelques meubles car ce bois est tendre et facile à travailler : les vis y rentrent facilement, il se coupe aisément et se ponce bien.

La scie sauteuse fait merveille pour découper les voliges

La scie sauteuse, puissante et maniable fait merveille pour couper les planches à la longueur. Vous verrez, peu importe que la coupe ne soit pas exactement droite pour que le meuble soit une réussite.

Extraordinairement puissante, la meuleuse gomme tous les défauts

La meuleuse d'angle utilisée comme ponceuse permet de débarrasser les planches des picots et échardes en un temps record !

La scie circulaire est souvent facultative

Nul besoin d'une machine à bois (la fameuse combiné), il suffit d'une perceuse-visseuse sans fil, d'une scie sauteuse et d'une meuleuse d'angle. La scie circulaire, bien pratique, est souvent facultative.

En savoir plus :

Pourquoi est-ce nouveau ?

La fabrication de meuble a longtemps été difficile et laborieuse, ce n'est que récemment que les moyen mis à disposition par la société industrielle ont rendu notre méthode possible. Profitons-en !

Les visseuses sans fil performantes et abordables sont apparues dans les années 90, la colle (le Sikaflex), n'est probablement guère plus ancien.

L'apparition du formica dans les années 60, puis un peu plus tard la généralisation des panneaux de particules ont été une véritable révolution : enfin des meubles fonctionnels, lisses et bon marché. A partir de là, qui aurait voulu passer du temps à se faire des meubles avec du jour entre les planches?

Aujourd'hui, certains sont fatigués du lisse, d'autres veulent à tout prix faire par eux mêmes, et les meubles industriels se révèlent toxiques pour les occupants des habitations et nos vies sont de plus en plus virtuelles. Tout ceci crée chez quelques-uns d'entre nous un besoin auquel ces livres tentent de répondre.

Enfin, les idées ne se diffusent pas toutes seules, surtout quand elles ont peu d'intérêt économique. Sans l'Internet et la photo numérique (années 2000), ces stages et ces livres n'existeraient certainement pas... ou alors vous ne le sauriez pas!

C'est parce que la méthode du «Bois-Facile» repose sur des applications technologiques modernes qu'elle n'est apparue que récemment.

Pourquoi était-ce difficile de faire des meubles ?

Le bois est un matériau capricieux et difficile à utiliser : solide dans une direction il se fend dans une autre, et ses dimensions changent avec les variations du taux d'humidité.

Tailler des tenons, un peu comme sur ces pieds de table, est déjà bien difficile!
Pour les mortaises, c'est encore plus difficile, sauf avec l'astuce du dossier de la chaise norvégienne!

Il existe une méthode d'assemblage efficace où un «tenon» est bloqué dans une «mortaise» par des chevilles. Les beaux meubles traditionnels en bois massif sont construits selon ce principe.

Assemblage par Tenon et Mortaise

C'est une technique passionnante, mais l'exécution de cet assemblage est très exigeante. Elle demande soit un long apprentissage (c'est un métier), soit un outillage sophistiqué et onéreux et dangereux (une machine à bois, appelée aussi «combiné»).

Elle exige une travail intellectuel de conception important qui se traduit nécessairement par l'établissement... d'un plan de meuble. On ne peut improviser.

L'assemblage par tenon-mortaise, connu depuis l'antiquité, était la seule méthode disponible jusqu'aux avancées technologiques récentes.

Pourquoi ne pas utiliser des panneaux ?

Les grands panneaux de trois-plis, utilisés ici pour construire une roulotte, sont bien pratiques pour faire des plateaux de table ou de bureaux

Les colles développées durant la seconde guerre mondiale ont permis la production en masse des panneaux de particules. Ce matériau bon marché, ne travaillant pas, lisse et parfaitement plan a révolutionné le marché du mobilier. C'est lui qui a rendu possible la production des meubles «à monter soi-même» popularisés par les grandes enseignes de magasins d'ameublement.

On leur reproche aujourd'hui de polluer l'air des maisons, et leur esthétique trop lisse fini par lasser...

Adapté à l'industrialisation, l'utilisation de ce matériau dans le cadre du bricolage a été pour moi une expérience frustante : Le meuble a un moins bel aspect que celui du magasin, il revient plus cher et il n'y a guère de place pour la liberté de création...

Ceci-dit, le «trois-plis» est un excellent matériau, sain et de bel aspect, utilisé pour construire la roulotte. Il permet d'obtenir facilement des plateaux de tables, de bureaux ou de cuisines bien stables et parfaitement plats, quand son prix n'est pas un obstacle.

Faire le meuble de ses rêves

Buffet de style Louis-Philippe

Mais ceci est affaire de goût personnel, et la technique que ne proposons ne conviendra peut-être pas à ceux qui cherchent à réaliser des meubles impeccables et parfaitement hermétiques !

Ceux qui apprécient les meubles avec un cachet un peu rustique, ou franchement déco, seront enchantés de construire les meubles de leur rêves en un tournemain !

Ils éprouveront le plaisir de voir leur projet avancer rapidement  la plupart des projets peuvent se terminer dans le week-end.

Sommaire

Sommaire de cette page :

  1. C'est tout simple
  2. Une technique simple et astucieuse
  3. L'assemblage collé et vissé
  4. Quel bois utiliser pour faire des meubles
  5. Les outils pour faire des meubles
  6. Pourquoi est-ce nouveau ?
  7. Pourquoi était-ce difficile de faire des meubles ?
  8. Pourquoi ne pas utiliser des panneaux ?
  9. Faire le meuble de ses rêves

Vers le haut de la page

Vers le plan du site